Eclairage de Sécurité

LA RÉGLEMENTATION


L’article EC7 du règlement de sécurité définit l’éclairage de sécurité. L’éclairage de sécurité doit être à l’état de veille pendant l’exploitation de l’établissement. L’éclairage de sécurité est mis ou maintenu en service en cas de défaillance de l’éclairage normal / remplacement (groupe électrogène). En cas de disparition de l’alimentation normal / remplacement, l’éclairage de sécurité est alimenté par une source de sécurité dont la durée assignée de fonctionnement doit être d’une heure au moins.
L’éclairage de sécurité permet lorsque l’éclairage normal est défaillant :
  • L’évacuation des personnes vers l’extérieur. Il doit permettre à toute personne d’accéder à l’extérieur, à l’aide des foyers lumineux assurant notamment la reconnaissance des obstacles et l’indication des changements de direction.
  • Les manoeuvres intéressants la sécurité.
  • L’éclairage d’ambiance ou anti-panique : il doit assurer un éclairement uniforme et une bonne visibilité afin d’éviter les mouvements de panique.
    L’éclairage de sécurité est obligatoire pour :
  • Les établissements recevant du public (arrêté du 19/11/01).
  • Les établissements recevant des travailleurs (Décret 88-1056 du 14/11/88 modifié par arrêté du 26/02/03)
  • Les immeubles d’habitation (arrêté du 31/01/86)

LA MAINTENANCE


Le responsable d’établissement est responsable civilement et pénalement si l’éclairage de sécurité n’a pas rempli correctement sa fonction dans le cadre d’un accident. La norme NF C 71-830 d’Août 2003 définit les principes de maintenance des installations d’éclairage de sécurité. L’exploitant doit s’assurer que les blocs autonomes de sécurité sont vérifiés et entretenus :
  • 1 fois par moi : vérification du bon fonctionnement de la commutation veille/secours et de l’état de toutes les lampes, maintenance effectuée par l’exploitant
  • 1 fois par semestre : vérification de l’autonomie de la batterie, maintenance effectuée par l’exploitant.
  • 1 fois par an : maintenance effectuée par une personne qualifiée, selon une procédure en 13 points. Une étiquette de maintenance doit être mise en place sur chaque appareil et être parfaitement lisible. Cette étiquette doit être renseignée après chaque opération de maintenance.
Les blocs auto testables SATI, simplifient la maintenance. Ils sont équipés d’indicateurs lumineux permettant par un simple regard de s’assurer qu’ils fonctionnent correctement.

LES BLOCS DE SECOURS


  • BLOCS AUTONOMES D'ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ (BAES)
bloc d'eclairage de sécurité autonome
  • KIT SIGNALÉTIQUE PLAFOND
Fournisseur : Cooper France Kit de signalétique de sécurité lumineuse pour plafond
  • BLOCS PORTES PLAFOND
Fournisseur : Kaufel Bloc portes plafond